Archives de catégorie : Aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales. Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante.

Originellement pratiquée selon une approche traditionnelle, comme une branche de la phytothérapie, elle s’apparentait à la naturopathie et était alors classée parmi les médecines non-conventionnelles. De plus en plus étudiée par les scientifiques notamment dans le cadre de la pharmacognosie, qui apporte des preuves aux propriétés des huiles essentielles, elle peut maintenant être pratiquée selon les principes de la médecine factuelle par les professionnels de santé.

Le terme a été utilisé pour la première fois par le chimiste René Maurice Gattefossé en 1935. Il vient du latin « aroma », grec « ἄρωμα – arôma » = arôme et du grec « θεραπεία – therapeia » = soin, cure.

COMMENT UTILISER l’aromathérapie avec les enfants

aromatherapie enfant
Faites confiance à votre instinct - un guide du débutant pour utiliser l'aromathérapie avec les enfants :

Les huiles essentielles sont des essences végétales aromatiques pures - elles sont distillées à partir de fleurs, de fruits, de feuilles, de résines, de racines, de graines et de bois. Ils sont utilisés pour leurs propriétés curatives dans le monde entier. Toutefois, seules certaines des huiles essentielles disponibles conviennent aux enfants ; d'autres ne conviennent pas aux enfants et certaines sont même dangereuses pour les enfants (les enfants épileptiques ne doivent pas entrer en contact avec des huiles essentielles stimulantes).

Cependant, lorsqu'elles sont utilisées correctement, les huiles essentielles peuvent être très bénéfiques et n'entrent pas en conflit avec les médicaments prescrits par le médecin de votre enfant.
Faites toujours des recherches approfondies sur l'huile de votre choix avant de l'utiliser avec votre nourrisson ou votre enfant - demandez conseil à un praticien qualifié.

Cela dit, les huiles essentielles peuvent être une merveilleuse façon de soutenir la santé, le bonheur et le bien-être de votre enfant.
Les huiles essentielles peuvent être très thérapeutiques et nourrissantes à la fois pour votre enfant et pour vous, c'est un bon fournisseur de soins.
Les huiles essentielles sont utilisées à l'extérieur du corps dans le bain de votre enfant, les lotions pour le corps, les huiles, les crèmes, les gels, les compresses, les bains de pieds ou dans un réchauffeur d'huile.
Les effets de l'aromathérapie entrent généralement dans l'une des trois catégories principales : 1) Aider à la guérison de maladies et d'accidents mineurs, 2) Soutenir le sentiment général de bien-être de votre enfant, et 3) Aider votre enfant à obtenir un repos de qualité.

Lorsque vous utilisez des huiles essentielles avec votre enfant, il est impératif que vous trouviez un fournisseur digne de confiance d'huiles essentielles de qualité thérapeutique, en utilisant des variétés biologiques ou sauvages lorsque cela est possible.
Les copies synthétiques d'huiles couramment utilisées en parfumerie ne sont pas appropriées et peuvent même nuire à la santé de votre enfant.
Pour maintenir l'efficacité, les huiles essentielles doivent être conservées dans des contenants en verre ambre foncé ou cobalt, dans un endroit sombre et frais, loin de l'accès de l'enfant.
Les boîtes de rangement en bois des magasins d'artisanat ou de type 'Pier One' peuvent faire un joli contenant pour les bouteilles.

Méthodes d'utilisation des huiles essentielles:

Il existe deux méthodes d'utilisation des huiles essentielles avec votre enfant - INHALATION : par l'intermédiaire d'un diffuseur, d'un nébuliseur ou d'un réservoir d'humidificateur, et APPLICATION TOPIQUE : dilution de l'huile essentielle dans une huile végétale et application topique. L'ajout d'huiles essentielles à un bain combine les deux méthodes, bien que nous le couvrirons sous application topique.

Pour l'application topique, les huiles essentielles sont diluées en différentes concentrations selon l'utilisation et l'âge de votre enfant.
La concentration peut varier d'une goutte d'huile essentielle par cuillère à soupe d'huile végétale, à quelques gouttes par cuillère à café d'huile végétale ajoutée à un bain étiré, à un rapport égal d'huile végétale et d'huile essentielle appliqué directement sur les pieds de votre enfant (comme dans le cas de la Lavande douce). En d'autres termes, les niveaux de dilution varient énormément selon les circonstances.
Maman, fais tes recherches et fais confiance à ton instinct.
Seuls vous et votre enfant savent exactement ce qui convient à votre situation.

Lignes directrices générales sur le taux de dilution des huiles essentielles dans une once d'huile végétale :

Âge de l'enfant et quantité d'huile essentielle par once d'huile végétale pour application topique/massage :

Nouveau-né (Consulter un médecin de soins primaires avant utilisation)

1-3 gouttes d'huile essentielle / once
2-6 mois

1-3 gouttes d'huile essentielle / once
6-12 mois

1-4 gouttes d'huile essentielle / once
1-4 ans (à moins que ce soit très petit)

5-8 gouttes d'huile essentielle / once
6-7 ans

5-10 gouttes d'huile essentielle / once
9-12 ans

5-12 gouttes d'huile essentielle / once
12 ans à jeune adulte

10-15 gouttes d'huile essentielle / once

NE PAS UTILISER UNE BASE D'HUILE ESSENTIELLE (non diluée) sur la peau des enfants, à moins qu'il ne soit indiqué de le faire pour une condition spécifique.
Si votre enfant a la peau très sensible, il est important de tester une petite zone avant d'utiliser une nouvelle huile ou un nouveau mélange.
Garder les huiles essentielles à l'écart des yeux. Lors de l'utilisation d'huiles d'agrumes - orange, bergamote, citron, mandarine et citron vert - ne pas utiliser là où la peau sera exposée au soleil pendant les 12 heures suivantes. Ces huiles sont considérées comme " phototoxiques " et peuvent réagir aux rayons du soleil. Ils peuvent être utilisés dans un bain, cependant, où ils seront lavés de la peau lorsque le bain sera fini.

Les huiles essentielles ne doivent pas être prises oralement (par la bouche). Lorsque votre enfant prend des médicaments, réduisez la quantité d'huile essentielle de moitié par rapport à la quantité recommandée pour son groupe d'âge.

Huiles de support pour enfants

L'huile d'amande douce est généralement considérée comme l'huile de transport la plus sûre et la meilleure pour les bébés et les enfants. L'huile de noyau d'abricot est également considérée comme extrêmement sûre pour les enfants de plus de 6 ans.
L'huile de jojoba peut être ajoutée à une concentration d'environ 10% pour n'importe quel mélange - elle a un effet apaisant sur la peau et est bonne pour les cheveux.

Application topique - Recettes de massage au toucher nourrissant

Il n'y a rien de mieux pour un enfant que le contact affectueux et nourricier d'un parent.
Une étreinte douce, un sourire, un baiser sur la joue rassurent l'enfant et aident le parent et l'enfant à se lier.
Ces formes de connexion quotidiennes sont instinctives et les enfants en tirent profit.

La recherche montre que le massage peut aider les enfants à grandir physiquement et émotionnellement.
Dans les hôpitaux, des études réalisées avec des bébés prématurés montrent que le toucher est un aspect essentiel de la capacité des enfants à s'épanouir.

L'utilisation du massage aromathérapeutique par le toucher peut être thérapeutique à la fois pour l'enfant et le parent. En utilisant un appareil léger et consciencieux, vous pouvez masser les pieds, les bras, les mains, le dos, l'abdomen et même les jambes de votre enfant. Le massage doit toujours être fait avec amour et le travail se fait dans le sens où le sang circule - des chevilles à la jambe, du poignet à l'épaule, etc.

Voici quelques mélanges suggérés pour cette merveilleuse méthode - chacun est dans une once d'huile d'amande douce :

Sommeil reposant - 4 gouttes de lavande, 2 gouttes de camomille romaine.

Enfant heureux - 3 gouttes Rose, 1 goutte Néroli.

Calme et détendu - 3 gouttes Petitgrain, 3 gouttes Néroli.

Nourriture émotionnelle - 1 goutte de Rose, 1 goutte de Vanille, 2 gouttes de Lavande.

Pour un mélange d'huile pour bébé, à utiliser comme hydratant OU comme huile de massage (note : le lavage fréquent de la peau d'un bébé rend en fait difficile pour eux de conserver la vitamine C ; l'application d'une huile pour la peau de qualité les aidera à conserver un apport adéquat de cet important nutriment).

1 goutte
1 goutte d'huile essentielle de lavande pure
1 goutte d'huile essentielle de vanille

OU

1 goutte d'huile d'amande douce bio
2 gouttes d'huile essentielle de lavande pure
1 goutte d'huile essentielle de camomille pure (allemande)

Les mélanges ci-dessus peuvent également être ajoutés au bain. Une cuillère à café avec la quantité suivante d'huiles essentielles peut être ajoutée APRÈS que le bain est rempli, selon l'âge de l'enfant : 3-5 ans, 2 gouttes ; 6-8 ans, 3 gouttes ; 8-11 ans, 5 gouttes. La façon la plus simple de le faire serait peut-être de faire un mélange à pleine puissance (sans huile végétale) de votre choix, puis de le diluer au besoin pour l'application.

Inhalation d'huiles essentielles

Pour l'inhalation, on peut appliquer une ou deux gouttes sur un mouchoir et inhaler, ou ajouter des huiles dans un vaporisateur d'eau ou un humidificateur.
Les huiles essentielles calmantes qui peuvent être utilisées sont la lavande (recommandée pour dormir - une à quatre gouttes peuvent être placées sous l'oreiller), la mandarine, la camomille romaine, le bois de Ho (un remplacement écologique du bois de rose), la mandarine, le petit grain, la vanille et le néroli.
Utilisez ces huiles séparément, créez votre propre mélange ou utilisez l'un des mélanges d'huiles pour le corps ci-dessus sans l'huile végétale.
Quelques gouttes par litre d'eau dans un brumisateur vaporisé dans toute une pièce ou un humidificateur d'appoint fera l'affaire.

Pour un mélange anti-anxiété : Essayez 5 gouttes de bergamote, 1 goutte de lavande et 3 gouttes de géranium - diluer à 10 gouttes par pinte d'eau ½ pour un spray d'ambiance ou à utiliser dans un humidificateur, ou diluer au niveau approprié pour l'âge de votre enfant si vous l'utilisez topique.
Pour la vigilance, essayez le citron, la bergamote, le pamplemousse ou le pin, seul ou dans un mélange qui plaît à vos sens (en général, la meilleure façon de mélanger est de faire confiance à votre nez !

Les huiles essentielles peuvent également être utilisées dans une lampe bougie ou un chauffe-bougie - l'huile s'évapore doucement de la surface d'un petit bol d'eau par la chaleur d'une bougie.
Il n'est généralement pas recommandé d'utiliser un diffuseur électrique de nébulisation pour les enfants, car la concentration d'huiles dans l'air peut être trop élevée.

Enfin, les huiles essentielles sont de merveilleux antiseptiques.

Les coupures et les éraflures sont tout simplement un mode de vie pour les petits ! Un excellent mélange pour les blessures mineures est un mélange 1:1 d'huile de lavande et d'huile d'arbre à thé.
La lavande est apaisante, anti-inflammatoire et régénératrice de 'cétones', tandis que l'arbre à thé est un antiseptique puissant utilisé depuis plusieurs générations par les indigènes australiens. Utilisez ce mélange dans l'eau utilisée pour nettoyer les plaies, et appliquez quelques gouttes sur un bandage - n'appliquez pas directement sur la peau car cela pourrait être inutilement irritant.
Sur le pansement, cependant, il sera apaisant et accélérera le processus de guérison.

C'est donc un très bref aperçu de l'utilisation des huiles essentielles avec les enfants.
Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup d'applications diverses pour les huiles essentielles pour presque chaque malaise mineur concevable observé à l'enfance.
La clé est la connaissance - trouver un bon praticien ou une ressource de bonne réputation pour vos besoins. Pour plus de lecture, les livres de Valerie Ann Woorwood sont excellents : "L'aromathérapie pour l'enfant en bonne santé" et "Le livre complet des huiles essentielles et de l'aromathérapie" ; pour les données de sécurité, voir "La sécurité des huiles essentielles" de Robert Tisserand et Tony Balacs. Les huiles essentielles mentionnées dans cet article sont reconnues comme étant sûres pour la plupart des individus - si vous ou votre enfant êtes reconnu comme ayant une maladie spécifique, et/ou sont sous les soins réguliers d'un médecin, veuillez consulter un praticien approprié avant de procéder à leurs utilisation.

Cela dit, l'aromathérapie peut être une activité très amusante et gratifiante.

Comment Soigner Ma Névralgie Naturellement Avec les Plantes

Névralgie : les plantes et remèdes naturels qui peuvent diminuer la douleur.

Découvrez la Naturopathie autrement ICI

La névralgie est une affection douloureuse causée par une inflammation d’un ou plusieurs nerfs. La douleur se déclenche par crise plus ou moins intense, avec un pic très douloureux au milieu de la crise, puis suivi d’une sensation d’apaisement progressif. Certains patients peuvent avoir des crises moins violentes mais tout aussi désagréables car constantes et lancinantes. Les névralgies nécessitent une consultation chez un professionnel de la médecine, toutefois pour soulager la douleur des remèdes naturels à base de plantes peuvent être pris.

La névralgie : quelles sont les causes de son apparition?

Les causes de la névralgie sont nombreuses, parmi les principales les professionnels de la santé ont constaté qu’une compression musculaire peut en être le déclenchement. Il y a aussi la tension nerveuse chronique liée au stress ou à l’anxiété, l’arthrose cervicale, les cancers osseux, les traumatismes crâniens, les immobilisations prolongées, l’ostéoporose, les infections dentaires, ou encore les angines de poitrine, la sclérose en plaques, le zona, le diabète. Il existe bien des causes encore à la survenance des névralgies, seul un médecin pourra en définir la raison exacte.

Que faire pour soulager la névralgie au quotidien?

Si vous êtes sujet aux crises de névralgies, il est conseillé d’adopter quelques précautions alimentaires et une certaine hygiène de vie. Tout d’abord, comme pour toute pathologie inflammatoire, supprimez les laitages. Privilégiez les fruits et les légumes frais, diminuez les sucres raffinés qui sont reconnus pour augmenter l’acidité de l’organisme et donc favorisent les inflammations. Une activité sportive comme la natation ou le yoga, peut aider à détendre les muscles et apaiser les tensions nerveuses du corps.

Soulager les douleurs névralgiques par un traitement à base de plantes.

Avant toute chose, il est important de préciser que le traitement doit dépendre de la cause de la névralgie. De ce fait, il est impératif de consulter un médecin qui saura vous indiquer la solution adéquate. Les plantes, peuvent aider à diminuer les douleurs lors de crises de névralgies. Alors quelles sont celles que vous pouvez utiliser en toute sérénité?

Vous pouvez par exemple vous préparer des tisanes à base de curcuma, d’harpagophytum, d’ortie piquante, de reine des prés et de saule. Pour ce faire, mélangez l’équivalent de 50 gr pour chaque plante et mettez une cuillère de cette préparation pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infusez environ 10 minutes et renouvelez l’opération 3 fois par jour si nécessaire jusqu’à l’amélioration des symptômes.

En usage externe et pour soulager la douleur, on utilisera une synergie d’huiles essentielles à appliquer en massage local. Pour la préparation, mettez 20 gouttes de chaque H.E qui suit et mélangez-les dans une huile végétale de votre choix. Ajoutez les huiles essentielles de Gaulthérie, Genévrier, lavande, menthe poivrée, et romarin.

Découvrez la Naturopathie autrement ICI

Le Sommet des Médecines Naturelles

Accès Gratuit au Sommet de la Médecine

Quels sont les Remèdes Naturels les Plus Puissants pour Prendre Soin de votre Santé

Résultat de recherche d'images pour "image nevralgie"
NÉVRALGIE

Initiation à l’Aromathérapie Découvrir la Puissance des Plantes

 initiation a l'aromathérapie

Vous cherchez une alternative aux médicaments ?

Vous voulez pratiquer l’auto-médication mais vous avez peur de dégrader votre santé ? L’initiation à l’aromathérapie va vous  y aider

Découvrez comment vous Soigner Naturellement Sans Effet Secondaire et Sans Passer des Années à vous Former.

Sur cette page, je vais partager avec vous ce que peu de pharmaciens n’osent vous dire.

Je veux vous parler de votre pouvoir pour vous maintenir en santé sans produit chimique et donc sans effet indésirable pour votre santé.

Avant d’en venir à cette conclusion, j’ai œuvré dans le domaine de la “santé” en tant que pharmacien pendant x années.

Je dois vous dire que j’étais très mal à l’aise quand je déroulais la liste des effets secondaires des médicaments que je prescrivais.

J’ai fini par traverser une crise profonde à la recherche d’une autre manière de soigner.

A force d’écouter mes clients et de répondre à leurs nombreuses questions sur les produits naturels et leur bon usage, je constate que les huiles essentielles sont les plus simples à utiliser pour prendre de soin de vous et de votre famille.

La médecine par les plantes,une voie saine qui respecte la nature avec des actions rapides sur votre santé.

 Le pouvoir des plantes

Comme notre corps a des cellules,une plante a des milliers de substances, des molécules,dont certaines ont des propriétés pour traiter les virus et les bactéries.

 Par exemple, la lavande cicatrice et calme l’anxiété.

Ces molécules sont utilisées dans la fabrication des médicaments classiques qui sont des dérivés chimiques de substances naturelles.

La différence entre huiles essentielles et médicaments

L’huile essentielle est l’état premier d’un traitement.

Elle a autant d’effets voir plus qu’un médicament,car son action est équilibrante sur le corps tout entier.

 Le médicament chimique copie l’action de l’huile essentielle en ciblant une seule propriété pour la rendre plus puissante.

Il agit comme un laser qui détruit ce qu’il y a autour du virus ou de la bactérie, d’où les effets secondaires.

Huiles essentielles et antibiotiques

Vous n’êtes pas sans savoir que l’allopathie traite essentiellement les symptômes de chaque pathologie(vous avez mal à la tête, on vous traite la tête).

 Le corps n’est pas soigné dans son ensemble,

ce qui engendre des déséquilibres, les fameux effets indésirables.

L’aromathérapie traite les symptômes mais ÉGALEMENT les causes des pathologies, sans affaiblir le corps.

 Les antibiotiques, eux, sont efficaces pour supprimer un symptôme mais ne font pas la distinction entre bonnes et mauvaises bactéries.

 En prenant des antibiotiques,vous détruisez par exemple votre flore intestinale qui vous protège contre les agressions extérieures,ce qui n’est pas le cas avec les huiles essentielles.

Quels sont ces 9 archétypes de personnalités qui ne vous enferment pas dans des cases mais vous libèrent de votre égo ?

Je vais vous expliquer tout de suite comment guérir vos désagréments du quotidien. Quelle que soit la saison et votre état de santé, même si vous n‘êtes pas un(e) professionnel(le) de la santé.

Vous voulez découvrir la suite et vous Initier à L’aromathérapie ?

TOUT EST LA >> CLIQUEZ ICI

 

Comment extrait-on les Huiles Essentielles ?

COMMENT  DISTILLE T’ ON LES HUILES ESSENTIELLES

En Chine et en Inde, le procédé de distillation était connu depuis longtemps.

Elle est arrivée dans nos contrées en passant par les pays asiatiques, ensuite par la Grèce où elle était utilisée couramment. De nos jours, on essaie au maximum d’utiliser les plantes locales pour en tirer les huiles essentielles. Et grâce au retour en force de la culture biologique, la qualité des HE est encore meilleure.

On peut extraire l’huile essentielle de différentes manières. Voyons cela en détail.

La Distillation

La définition de la distillation est : un procédé de séparation de mélange de substances liquides dont les températures d’ébullition sont différentes.

Sous l’effet de la chaleur, les substances se vaporisent successive­ment, et la vapeur obtenue est alors condensée pour donner le distillat. Ainsi, en faisant chauffer les parties de la plante choisie, la vapeur créée libère les huiles essentielles. La densi­té des HE étant différente de celle de l’eau, celles-ci sont récupérées dans ce que l’on appelle un « essencier ». Une partie infime des HE reste dans l’eau, c’est ce que l’on appelle l’eau florale ou hydrolat.

La durée de distillation varie d’une plante à l’autre. Ainsi, pour certaines plantes, quelques minutes suffiront alors que pour d’autres il faudra près d’une centaine d’heures.

L’extraction

De nos jours, l’extraction des HE se fait principalement grâce à des solvants chimiques, en particulier l’hexane. Dans le passé, on a beaucoup utilisé le benzène mais celui-ci est maintenant interdit car trop toxique. Dans les temps encore plus anciens, le solvant utilisé était la graisse animale, mais vu son coût élevé, on ne s’en sert plus de nos jours. Juste à titre informatif, ce procédé à base de graisse animale, s’appelle l’enfleurage.

La pression à froid

Ce procédé d’extraction des HE est réservé aux zestes tels que citron, orange, mandarine ou pamplemousse. De nos jours, on utilise un procédé utilisant des éponges naturelles. Les zestes sont pressés à froid et l’HE (qui n’en est en fait pas vraiment une) est récupérée par les éponges. Il suffit alors de presser les éponges pour récupérer l’HE en la séparant de l’eau qui lui est restée attachée et en la filtrant.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, lorsque vous pressez le zeste d’un citron ou d’une orange, il en sort une substance qui a tendance à piquer les yeux, il s’agit de son huile essentielle.

Le prix des HE peut parfois sembler très élevé mais plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Ainsi il faut tenir compte du lieu de culture de la plante, de la quantité de plantes disponible (vous savez que le prix s’établit selon la loi de l’offre et de la demande), du rapport entre la quantité de plantes et de la quantité d’HE extraite, du temps qu’il faut pour l’extraction des HE, du fait qu’elles soient bio ou pas, de bonne qualité ou pas, …

Voici quelques exemples assez impressionnants :

100 kg d’eucalyptus pour produire 3 kg d’HE

100 kg de lavande pour produire 2,9 kg d’HE

100 kg de sauge pour produire environ 1,8 kg d’HE

100 kg de roses pour produire 500gr d’HE (ou une trentaine de roses pour obtenir une goutte d’HE !!)

100 kg de thym pour produire 200 gr d’HE

100 kg d’ylang-ylang pour produire 100 gr d’HE

100 kg de fleurs d’oranger pour produire 100 gr d’HE

Sens olfactif

Il est certain que notre premier pas se dirigera vers l’HE qui nous plaira le mieux au niveau de notre sens olfactif.

En effet, l’une de leurs principales propriétés
est de plaire à notre nez, foyer de notre sens olfactif. Cela mis à part, vous constaterez qu’elles vous apporteront beaucoup de bien-être et leurs principales propriétés sont d’être anti infectieuses,
antibactériennes, antivirales et antifongiques. Mais en plus de ces propriétés, elles possèdent chacune des actions qui leurs sont propres et qui vous aideront à vous soigner, à vous protéger, à renforcer votre organisme, à vous calmer,à vous tonifier, enfin à vous guérir.

L’avantage de l’utilisation des HE, est qu’elles ont un effet positif tant au niveau physique que psychologiques.
 De plus, vous pourrez utiliser ces HE de différentes
manières et les adapter à vos envies ou vos besoins. Certaines HE peuvent être absorbées oralement mais attention,il faut être très prudent et surtout, n’hésitez
 pas à prendre conseil auprès d’un professionnel, tel un naturopathe par exemple car certaines HE sont réellement très dangereuses.

 Vous pourrez choisir de les utiliser dans un brûle-parfums
pour répandre une odeur agréable dans votre maison, et activer notre sens olfactif.
Faire des inhalations (principalement en cas de sinusites ou autre inflammation respiratoire).
 Idéales dans un bon bain chaud, non seulement vous leur permettrez d’entrer en contact avec votre peau et donc,
 par capillarité, les HE entreront en douceur dans votre organisme afin de lui apporter davantage de bien-être
  mais vous pourrez aussi en ressentir les bienfaits au niveau olfactif.
 Bonheur suprême,ne vous privez jamais d’un excellent massage aux huiles essentielles (toujours ajoutées à une huile de base).
  Les HE ont une action non négligeable sur la santé
de votre corps mais également sur votre santé psychique.

Vous me direz que, pour certaines plantes en tout cas, vous les consommez régulièrement.
C’est très bien, surtout continuez, cependant, j’attire votre attention sur le fait que l’HE est un véritable concentré de principes actifs.
Pour avaler l’équivalent d’une seule goutte d’HE, il vous faudrait avaler plusieurs dizaines voire même centaines de la plante d’origine.
 Précisons également que les huiles essentielles sont tirées de différentes parties de la même plante et ont parfois
des actions totalement différentes.

 Les HE ont pour origine aussi bien les racines,
que le tronc (pour la cannelle par exemple), que les feuilles, les fleurs, les fruits ou encore la résine (pour le benjoin par exemple).

Certaines huiles essentielles sont utilisées comme antibiotique, l’avantage est qu’elles ne détruisent pas la flore intestinale qui nous est si précieuse, contrairement aux antibiotiques allopathiques.
Avez-vous déjà essayé de comprendre le mot « maladie » ? C’est tout simple,il suffit juste d’y penser : mal a dit, le mal vous dit quelque chose.
 La plupart du temps hélas, dans notre société où il nous faut toujours et encore courir, nous n’essayons pas de comprendre ce que notre corps, ce que le « mal » a à nous dire et nous soignons les effets plutôt que la cause.
La maladie, c’est notre corps qui s’exprime et qui vous fait savoir qu’il y a un dysfonctionnement, un encrassement, quelque part.

Dès lors, notre corps offre moins de protection contre les microbes et autres agresseurs pour pénètrent donc plus facilement dans notre organisme et empirent encore les choses.
Le corps a alors beaucoup de difficultés à se défendre contre l’envahisseur.
Notre corps possède différents circuits pour éliminer ces hôtes indésirables.
Et chaque HE agit sur un circuit particulier, d’une manière particulière qui lui est propre.
Certaines d’entre elles suivant le circuit utilisé pour être éliminé aurontun effet drainant sur ces circuits.
Il est d’ailleurs conseillé de boire énormément
lorsque vous vous soignez grâce à l’aromathérapie.

 

 

 

 

Aromathérapie.

Qu’est-ce que l’Aromathérapie ?

L’histoire de l’aromathérapie remonte aux civilisations les plus anciennes.
Que ce soit en Égypte ou en Inde, l’art d’utiliser les huiles essentielles faisait partie de rituel et n’était pas vraiment une question de parfums.

L’aromathérapie, tout comme beaucoup d’autres branches de la médecine naturelle (naturopathie, homéopathie,
acupuncture, réflexologie, …), considère l’homme comme un tout, on parle alors de médecine holistique.
Ainsi, le but de cette médecine naturelle qu’est
l’aromathérapie est de chercher, d’après les symptômes de la maladie, la cause de ces symptômes.

Elle ne se contente pas de soigner les effets, elle va rechercher la cause profonde de ce mal-être.

Ainsi, elle va prendre le temps de connaître le profil
du malade sous toutes les coutures afin de trouver la thérapie spécifique qui correspondra exactement à son malade, prenant ainsi en compte que chaque individu
 est différent et que chacun réagit différemment à une cause déterminée.

Vous constaterez que l’aromathérapie est utilisée depuis la nuit des temps.
En effet, les scientifiques ont pu prouver que nos ancêtres d’il y a 5000 ans, se servaient déjà des bienfaits des huiles essentielles, tout comme nous pour fabriquer
des huiles aromatiques, des crèmes pour se soigner, tant au niveau du corps physique que pour leur permettre de prendre soin de leur âme.

Tout comme dans la civilisation Égyptienne, la croyance était que ces huiles étaient bénéfiques pour vénérer les dieux, et en contrepartie, ils pensaient que les dieux
pouvaient s’exprimer grâce aux parfums que les hommes offraient aux dieux qu’ils vénéraient.
Les parfums des huiles essentielles étaient également utilisés afin de permettre aux morts d’entrer dans cet autre monde, d’y être accueillis car ils pensaient qu’il était important d’avoir une odeur agréable pour pouvoir pénétrer au royaume des morts.

  On a donc la preuve irréfutable que les Égyptiens de l’antiquité utilisaient parfaitement les huiles essentielles, tout autant que la phytothérapie (se soigner par les plantes).

  Ils considéraient toutes ces substances comme des
cadeaux et dieux et s’en servaient dans leur vie de tous les jours. Ils s’en servaient également dans la cuisine afin de conserver les aliments.
Les prêtres préparaient des décoctions à base d’huiles essentielles afin d’élever les esprits, de se rapprocher
des dieux, pour aider à la méditation (tout comme nous le faisons encore de nos jours).

En Inde, ils utilisaient déjà les huiles essentielles depuis plus de 1600 ans avant Jésus-Christ.
Cela a été prouvé grâce à leurs livres sacrés qui se réfèrent donc à l’utilisation de ces huiles.
Les Hindous, eux aussi connaissaient tant l’aromathérapie
que le pouvoir des plantes. Ils s’en servaient tant en médecine pour soigner leur corps mais aussi simplement
pour leur bien-être en utilisant les HE lors de massages.

Partons maintenant en Chine, où là aussi, il a été prouvé que la civilisation chinoise utilisait les huiles essentielles et la phytothérapie depuis plus de 2500ans avant Jésus Christ.
Les Chinois, comme à peu près tout dans leur vie, avaient
classés les plantes et les huiles suivent le principe Yin (féminin) ou Yang (masculin).
Ainsi ils utilisaient la nature en suivant ces deux grands principes de l’Univers afin de les rééquilibrer.

Il considère également que les HE ont une certaine influence sur les chakras et les corps énergétiques et donc, leur croyance est que les chakras sont chacun influencés
par des HE bien spécifiques.
Tout comme les Égyptiens, les Grecs de l’antiquité utilisaient eux aussi les HE et principalement pour soigner les maladies psychologiques.
Ils utilisaient les HE et la phytothérapie de manière à calmer,  relaxer ou au contraire tonifier et stimuler.
Ils avaient remarqué les effets que pouvaient avoir les plantes sur l’humeur.

Hippocrate lui-même, père de la médecine (d’où le serment d’Hippocrate prononcé par les médecins)
 recommandait l’utilisation des plantes et des aromates, en bain ou en massage,  afin de s’assurer une bonne santé.
 Lui aussi regardait l’homme dans son entièreté et prônait l’équilibre entre l’esprit,  le corps et l’âme.
Ainsi, tout comme les Chinois, il considérait qu’il fallait non
seulement traiter les symptômes de la maladie mais aussi la cause.

N’oublions pas les Romains qui se sont également
intéressés à connaître les plantes et leur pouvoir.
Ce sont les croisades et les invasions musulmanes qui ont amené en Europe,les principes de distillation et d’extraction des huiles essentielles.

Ainsi, depuis le13ème siècle, l’Europe a commencé à extraire ces précieuses matières, mais ce n’est
qu’au 16ème siècle que cette production connut un véritable essor.
L’aromathérapie que nous connaissons doit son nom à un chimiste français René Gattefosse, et date de 1930 seulement.

Les huiles essentielles sont extraites des plantes en utilisant différents procédés: distillation à la vapeur d’eau, par pression à froid, par solvant à l’alcool, soit en utilisant deux méthodes en même temps.
Les HE que l’on obtient ainsi sont pures et excessivement puissantes.

  Elles portent finalement mal leur nom car ces
extraits ne sont pas forcément huileux. Je n’entrerai pas ici dans le détail des principales molécules qui composent les huiles essentielles,il faudrait écrire un livre
entier rien que pour vous les détailler correctement. Rappelez-vous simplement que ce n’est pas parce que ce sont des substances naturelles qu’elles sont inoffensives !

huiles essentielles aromatherapie250 - Aromathérapie.