L’huile de Millepertuis

L’huile de Millepertuis

(huile rouge) est extraite des fleurs jaunes du millepertuis. Le nom latin Hypéricum vien­drait du grec Hyper Eikona qui signifie « qui chasse les fantômes ». Au Moyen-age, les sa­vants lui avaient donné le nom de « Fuga Doe­monium » qui se traduit par « chasse diable » parce qu’ils lui attribuaient le pouvoir d’éloi­gner les esprits diaboliques ainsi que les sor­cières et le mauvais temps.

Le Millepertuis est utilisé pour ses propriétés thérapeutiques depuis plus de 3000 ans. L’huile de Millepertuis possède un puissant effet anti-inflammatoire et calme­ra votre système nerveux (le millepertuis en gélule, par exemple, est recommandé en cas de dépression légère). D’ailleurs, vous trouverez également l’huile de mille­pertuis sous le nom d’arnica des nerfs.

Un avantage de cette huile bienfaisante est que vous pouvez facilement la préparer vous-même. Cueillez votre millepertuis à la Saint-Jean (le 24 juin), choisissez, pour un litre d’huile de bonne qualité, 250g de fleurs fraîches, couvrez votre bocal et placez-le dans un endroit ensoleillé durant 4 semaines, en tournant régulièrement votre bocal. Au bout de ces 4 semaines, il ne vous reste plus qu’à filtrer votre huile et la préserver dans des flacons colorés (verts ou bruns) à l’abri du soleil. Attention, votre huile ne possède pas de conservateur, sa conservation est donc limitée. Ajoutez éventuellement 5% d’huile de germes de blé ou de la vitamine E (que vous trouverez en pharmacie ou en boutique bio) afin d’éviter l’oxydation et pouvoir la garder plus longtemps.

Pour un usage externe : utilisez-la contre les douleurs articulaires, les brûlures et les coups de soleil dont elle atténue le feu. Elle est à recommander pour calmer les ir­ritations et rougeurs du fessier de vos petits bouts de chou. Elle est anti-inflamma­toire, antiseptique, analgésique et aide à cicatriser vos plaies. Elle est également efficace contre les douleurs dorsales, les contusions, névralgies, sciatiques, rhuma­tismes, elle lutte contre les syndromes prémenstruels et ceux liés à la ménopause. Vous pourrez l’utiliser également pour soigner les plaies, brûlures légères ou les lésions eczémateuses, les ulcères variqueux ou les escarres.

Attention cependant, cette huile est photosensibilisante, évitez donc de vous ex­poser au soleil dans les deux heures qui suivent. Ne pas utiliser chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

En usage interne : elle soulage efficacement les problèmes digestifs tels que les ulcères, les gastrites, les nausées et la diarrhée (prenez une cuillère à thé, à jeun le matin et une autre le soir). Elle vous aidera également à résoudre vos problèmes urinaires, l’anémie, les parasitoses intestinales, les hémorroïdes, et l’huile tiède en lavement calmera les inflammations du côlon.

q? encoding=UTF8&ASIN=B01EUWUZ9O&Format= SL160 &ID=AsinImage&MarketPlace=FR&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=b062a 21 - L'huile de Millepertuisir?t=b062a 21&l=li2&o=8&a=B01EUWUZ9O - L'huile de Millepertuis

Puressentiel Huile Végétale Bio Millepertuis 30 ml

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.